Pixels gourmands

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 14 novembre 2011

Le Jardin d’Hiver – Dillies & La Padula

Couverture de Le Jardin d'Hiver - Dillies & La Padula
De nos jours, dans une ville anonyme, où la verticalité des bâtiments répond à la pluie qui tombe sans cesse...

Sam traîne sa vie entre un boulot minable et un appart' miteux. Seule sa relation avec Lili apporte un peu de beauté dans son quotidien.
Mais pourtant le jeune homme a du mal à s'ouvrir à elle : il n'aime pas se lier avec les autres. Ne serait-ce que discuter avec ses collègues ou ses voisins.

Et puis, un soir, une fuite d'eau l'oblige à franchir le pas...




J'aime beaucoup Renaud Dillies.

J'avais rencontré un jour Sumato, l'un de ses albums, sous les néons blafards d'un Cultura. Je l'avais dévoré debout, selon mon habitude, et (comme parfois) je me suis retrouvée les larmes aux yeux dans la grande surface. Si bien que lorsque j'ai croisé son auteur au Festival de la Bande dessinée d'Angoulême, je lui ai demandé une dédicace. Et ainsi, trois années d'affilée, j'ai collectionné ses dessins. C'était une sorte de rendez-vous sacré pour moi :)
Ses albums mêlent toujours mélancolie et musique, et sont toujours emplis de poésie. Par contre, les scénarios sont souvent très légers, et laissent la part belle aux atmosphères et aux sentiments qui prennent la largeur des planches pour s'exprimer.
Le Jardin d'Hiver ne fait pas exception, pourtant ce n'est pas Dillies qui est l'illustrateur, mais Grazia La Padula.


Pourquoi je recommande Le Jardin d'Hiver

Déjà, le design est intéressant. Je n'aime pas ces trognes déformées, ces couleurs brun-gris délavé qui sentent la déprime et les remugles d'arrière-cour, mais le dessin sert efficacement le propos. L'ambiance est tout de suite posée. Je suis sûre que pour certains, la couverture va tout de suite vous attirer, alors que pour d'autres, dont je fais partie, elle pourrait au contraire rebuter, mais passez outre, pour l'histoire.
Le scénario est peut-être faiblard, avec de surcroît un personnage principal apathique, sans désir, mais de quelle maestria Dillies sait-il faire la preuve dans la description des sentiments, et dans la trouvaille des petits instants de magie du quotidien, qui donnent toute la valeur de la vie !
C'est rien que pour cela que je vous invite à lire cet album : pour l'émerveillement. Pour le soleil après la pluie. Pour la beauté du premier pas hors du chemin tout tracé :)


Les quatre premières planches


Le Jardin d'Hiver - Dillies & La Padula, planche 1



Le Jardin d'Hiver - Dillies & La Padula, planche 2



Le Jardin d'Hiver - Dillies & La Padula, planche 3



Le Jardin d'Hiver - Dillies & La Padula, planche 4

jeudi 11 mars 2010

Closure - Tyler Glaiel


Parce que les papillons sont attirés par la lumière...


Closure - écran d'introduction


Closure est un jeu autour de la lumière, de la perception de la réalité : si vous ne le voyez pas, c'est que ça n'existe pas.
Cloisons, plancher : tout n'est qu'illusion. Tout dépend de ce qui est éclairé ; le jeu consiste à manipuler l'emplacement des sources lumineuses, par le biais d'interrupteurs et de torchères mobiles.

Dans l'exemple ci-dessous, vous venez de traversez un mur...

Closure - le principe : sans lumière, pas de réalité


Le côté réflexion est très fort, et prend largement le pas sur l'aspect plateforme. Pas besoin d'un niveau de dextérité élevé ; le sens du timing est parfois sollicité, mais malgré l'ambiance très fantastique, vous ne rencontrerez pas ici de monstres.


Closure - écran-titre

Les contrôles se font via le clavier : les flèches Gauche et Droite pour se déplacer, la flèche Haut pour les sauts, la flèche Bas ou la barre Espace pour manipuler les objets (sphères lumineuses et clés). Et évidemment, vous ne pouvez porter qu'un objet à la fois...
A noter : un système de sauvegarde automatique (vous pourrez choisir à l'écran titre parmi tous les niveaux que vous avez débloqués).
Cliquez ici pour jouer.

Ce jeu est sorti en 2009 et a fait beaucoup de bruit. Il a raflé pas mal de prix, récompensant notamment son gameplay, son design, et sa programmation.
Pourtant, il ne s'agissait que d'un prototype en Flash : l'équipe souhaite en effet développer un jeu complet pour PC et Mac, rebaptisé "Closure: on the EDGE of reality™" ; livraison prévue courant 2010.
Voici une démo technique du travail en cours :


mardi 27 octobre 2009

Little Wheel - OneClickDog

L'intro de Little Wheel (oneclickdog)

Il était une fois un monde de robots qui ronronnait tranquillement. Mais un jour le drame survint, et des centaines d'années passèrent sur les machines endormies. Et puis, un jour, fortuitement, la foudre vous désigna comme héros.


Les contrôles de Little Wheel (oneclickdog)

Les contrôles sont très simples, à la hauteur du jeu en somme : les onze tableaux se terminent en une petite quinzaine de minutes. Tout est balisé, la moindre zone interactive est cerclée ; le jeu vous prend vraiment en main. Surtout, ne cliquez pas sur le lien "walkthrough" qui, comme son nom l'indique, vous guide à travers l'histoire. Il n'y a en effet ici qu'une seule solution, tout est scripté et il est impossible de perdre.

L'intérêt se situe plus dans l'univers, son patte graphique en ombres chinoises et sa bande-son jazzy. Et puis, le petit robot est vraiment chou :)


Pour jouer au jeu de OneClickDog, un studio slovaque, c'est ici !

dimanche 9 août 2009

Auditorium - Cipher Prime (Dain Saint & William Stallwood)


Auditorium - Winter 2:4, une solution

Auditorium est un jeu de réflexion ainsi qu'un jouet musical et visuel. Il me fait un peu penser à Asteromix, d'une certaine manière, mais avec un côté ludique plus marqué, même s'il n'y a pas de bonne ni de mauvaise réponse. Chaque puzzle peut être résolu de différentes manières.


Auditorium - présentation

Dans chaque niveau se trouve une source de particules à la fois lumineuses et sonores, dont le flux a une intensité et un sens. Pour le manipuler, vous disposez de plusieurs outils qui vont vous permettre de le dévier, de l'attirer, de le réfléchir, etc.
Vous pouvez déplacer ces outils comme en changer la zone d'influence et la puissance par drag n'drop (glisser / déposer).
Pour passer au puzzle suivant, vous devez remplir des conteneurs ; leur jauge doit être au maximum. Une boucle audio est associée à chacun : plus ils récupèrent de particules, plus la piste musicale qui leur est associée est audible. Quand ils reçoivent tous suffisamment de flux, le morceau est complet.

Dans certains niveaux, il y aura quelques petits obstacles : des télétransporteurs de flux, des conteneurs demandant une couleur particulière de particules pour être activés...


Auditorium - Spring 3:2, une solution

Une démo (gratuite) est disponible sur le site playauditorium. Elle contient un monde tutorial plus une petite vingtaine de niveaux. Une sauvegarde s'effectue automatiquement entre chaque niveau.
Le jeu complet est disponible pour $10,99 (USD) par Paypal ou carte bleue.

dimanche 17 mai 2009

Mushishi : cohabiter avec les esprits de la nature


C]

Durée : 26 épisodes de 25 minutes (série terminée).
Type : fantastique, enquête, historique, mythe.
Studio : Artland

La série animée a remporté deux récompenses dans les catégories de la « meilleure série télévisée » et de la « meilleure direction artistique » lors du « Tokyo Anime Award » de 2006. Oui, ça date, mais il y a des choses qui ne sont que plus précieuses avec le temps.
Outre le manga original, Mushishi a aussi été décliné en film et en jeu vidéo. Le succès de ces nouvelles est largement mérité.


L'histoire Mushishi - le Japon traditionnel vu dans l'anime

Dans un Japon traditionnel, où le temps s'écoule au rythme des saisons et des moissons, Ginko vagabonde au gré de ses envies et surtout des missions qui lui sont confiées.
Ginko est en effet un mushishi (littéralement un "Maître des insectes").

Son métier se trouve à la croisée des chemins, entre médecin/pharmacien itinérant et shaman. Il doit équilibrer l'influence des hommes avec celle des mushis. Ces derniers sont les formes les plus primitives de la vie, l'expression brute d'une volonté de se reproduire ; seuls quelques humains peuvent les discerner.

Ginko est parmi ceux-là, et il utilise cette capacité et sa connaissance encyclopédiques des différents mushis pour soigner les hommes affectés par leur présence, voire sur-parasités.

Mushishi - Ginko dans l'anime

La nature, la lutte pour les ressources, la coexistence pacifique, la recherche de l'harmonie, tels sont les thèmes récurrents qui apparaissent spontanément au visionnage des histoires.
Faut-il éradiquer ces êtres qui tuent les hommes ? N'avons-nous pas oublié de respecter les esprits de la nature ?
Mushishi adopte une vision originale, entre science et animisme.

Lire la suite...

mardi 10 mars 2009

Clim'City - Cap Sciences (un serious game sur le développement durable)


Clim'City - vue générale

Protocole de Kyoto, réchauffement global, trou de la couche d'ozone...
Écologie, développement durable, recyclage, propulsion à l'hydrogène...
Ça vous dit quelque chose ? Ce sont des grands mots, et vous vous dites peut-être que vous ne pouvez rien faire. Mais virtuellement, vous pouvez tout, y compris prendre conscience que le développement durable, ça commence tout petit chez soi.
M'enfin, arrêtons là les grands mots et profitons plutôt du jeu !

Lire la suite...

mardi 6 janvier 2009

factory balls 2 - Bart Bonte


factoryballs 2

Vous êtes dans une fabrique de balles décorées. Votre tâche : recréer une balle exactement semblable à celle dont le dessin orne le carton. Pour cela, attrapez une balle dans le réservoir, faites-la glisser sur un outil, puis un autre, et un autre... Certains instruments peuvent être utilisés temporairement, comme le casque de chantier ou les lunettes ; refaites glisser la balle sur le support de cet instrument pour le retirer.

Vous aurez donc à jongler entre pots de peinture, ventouses, chalumeau, pompe à vélo, gazon, aérosols, et autres poissons caméléons dans 30 énigmes. Le jeu est assez facile (aucun malus, aucun chrono) mais plutôt bien réalisé. Et la physique recréée des balles est assez bluffante. Pour jouer, cliquez ici. Un petit cookie garde automatiquement en mémoire le niveau auquel vous jouiez.

Et s'il vous en faut plus, il y a aussi le premier opus ici.

jeudi 27 novembre 2008

3D Logic 2 : Stronghold of Sage - Alex Matveev

3D Logic 2 - Stronghold of Sage

Un bon jeu de réflexion en pseudo 3D. Sur trois faces contigües d'un cube sont placés deux carrés de différentes couleurs. A vous de trouver l'unique chemin qui permet de relier en même temps les bornes de chaque couleur. Pour jouer, cliquez ici.

Lire la suite...

vendredi 14 novembre 2008

In the Dog House - nitrome

nitrome - In the Dog House début
Amateur de puzzles basés sur le principe du taquin (ou pousse-pousse), ce jeu vous plaira forcément !

Lire la suite...

mercredi 12 novembre 2008

Kagi nochi tobira - DICE

Grâce à Loki, j'ai découvert ce jeu d'énigme.
Dans chaque pièce, il faut dénicher la clé puis ouvrir la porte (parfois à trouver elle aussi).

Kagi nochi tobira - DICE

Le jeu se joue à la souris, parfois au clavier, et disposer de hauts-parleurs peut s'avérer utile (mais il reste jouable sans musique).
Pour jouer, cliquez ici...



Si vous êtes bloqué, lancez un SOS dans les commentaires...

jeudi 30 octobre 2008

Proximity - Bryan Cable

Proximity-jeu_flash

Proximity est un jeu qui se joue à deux (en 1vs1, avec une IA ou un ami en hotseat). Sur un plateau, les joueurs disposent chacun à leur tour un pion comportant une valeur. Si le pion posé est d'une valeur supérieure à ceux qui sont en contact, ceux-ci changent pour acquérir sa couleur. Le but du jeu est d'avoir le plus de jetons de sa couleur (et la valeur totale la plus élevée) une fois la partie terminée (quand le plateau est entièrement recouvert).

Ce qui est assez sympa, c'est que la configuration est paramétrable au niveau de la surface du plateau, des effets de bord lors de la pose d'un pion sur les alliés et les ennemis, des conditions de victoire...

Les graphismes sont basiques, mais l'intérêt réside dans le gameplay, intéressant (me rappelle le go). Je crois qu'il a été adapté pour le XBOX Live. Cliquez ici pour lancer le jeu...

mercredi 29 octobre 2008

Questionaut - Amanita Design

Questionaut - Producer
Si vous voulez répondre à une telle question, cruciale pour ceux qui comme moi doivent débroussailler leur route dans la jungle de l'entreprise, foncez !

Bon, ça marche aussi si vous voulez juste faire mumuse avec un QCM (en anglais sur des question de collège) mixé avec un point'n click comme sait si bien le faire Amanita Design (les créateurs de Samorost 1 & 2 - pas besoin de parler anglais pour jouer à ceux-là).

Le joueur doit parcourir plusieurs petites planètes (au doux parfum du Petit Prince d'Exupéry) pour que leurs habitants lui fournissent le gaz nécessaire à son voyage. Chaque planète s'explore tout d'abord pour attirer l'attention d'un des habitants ; il faut ensuite répondre correctement à cinq questions (au moins) sur une matière donnée pour pouvoir repartir.