Pixels gourmands

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - recette sans ingrédient bizarre

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 23 mars 2010

Chamallions (les trucs ignobles aux pseudos-chocapics)


Chamallions, le résultat final

  • céréales croustillantes, type Cocopops, Frosties ou Chocapic,
  • chocolat (une tablette soit 100 grammes),
  • chamallows ou petits oursons à la guimauve,
  • carambars caramel classiques,
  • un peu d'eau,
  • un chouïa de beurre (pas nécessaire).



Chamallow + barre Lion = Chamallion

J'avais un reste de céréales Chocapic noname qui trainait sur mes étagères. Elles ne me tentaient pas - de plus je n'ai jamais été une très grande amatrice de ce type-là. Je me suis donc résolue à les utiliser dans une recette plutôt que de les bazarder ignominieusement. Et comme la société de consommation est bien faite, en voulant éviter le gaspillage, j'ai fait le plein de saloperies :


Chamallions, les ingrédients très... diététiques !

Oui, la junk food c'est mal...



Donc pour faire des "chamallions"...

Les ingrédients sont à utiliser à votre convenance (chocolat ou non...) et leurs proportions sont flottantes.
Évitez cependant de mettre trop de chamallows : le truc sera trop collant et impossible à démouler proprement si vous avez choisi l'option "mini-moule" comme moi. Clairement, quatorze c'était trop...

Lire la suite...

lundi 14 décembre 2009

Cake aux carambars (l'abominable recette)

Cette recette provient de la p'tite cuisine d'Audrey et a également été publiée dans le livre de Sophie Dudemaine. J'ai légèrement changé les proportions et ai rajouté deux ou trois trucs ^_^


Recette pour un cake ou 16 muffins :

Le cake au carambar, une barre de plaisir

  • 3 œufs
  • 120 g de sucre en poudre
  • 150 g de farine
  • 1/3 de sachet de levure
  • 150 g de beurre (doux ou demi-sel)
  • 20 carambars (soit environ la moitié d'un sachet)
  • 10 cl de lait (ou de crème fraîche liquide ...)


Nécessite : un four, un moule à cake ou des moules à muffins et, de préférence, un batteur électrique (c'est sûrement faisable à la fourchette, sans parler du fouet, mais bon :-P ).

Le fameux Carambar, le vrai, l'original, essentiel à la recette Faire préchauffer le four à 180°.

Déballez les carambars.
Courage, c'est l'étape la plus fastidieuse et la plus longue de la recette !

Si le papier est récalcitrant, réchauffez-les un peu ou passez-les brièvement au micro-ondes.


Mettez les carambars, le beurre et le lait dans une casserole et faites fondre à feu moyen en remuant souvent.

Dans un saladier, mélangez bien le sucre, la farine et les œufs avant d'ajouter la crème de carambar. Homogénéisez bien le tout.

L'odeur est divine à ce moment-là... et quel plaisir de racler la casserole ! Vous avez d'ailleurs une bonne raison pour bien tout lécher : le caramel refroidi est un casse-tête à récurer...


Versez la pâte dans un moule à cake (beurré et fariné si vous n'avez pas de silicone) et enfournez à mi-hauteur pour 40 minutes.

Mini-cakes au carambar Si vous préférez l'option mini-moules, versez en laissant au moins 1 cm avant le rebord.
Par expérience, la pâte lève au cours de la cuisson et déborde parfois généreusement (mais c'est aussi super bon à manger au sortir du four mais chut).

Si vous faites des "muffins", comptez 20 à 30 minutes de cuisson.


Dans une variante de la recette, certains cuisiniers conseillent de mettre des morceaux de carambar dans la pâte à mi-cuisson. Je n'ai pas encore osé tester...


Dégustez tiède ou froid, avec une crème anglaise ou une boule de glace par exemple... Le cake est aéré, frais, moelleux, avec un goût divin de caramel en bouche.

Le cake au carambar et sa jolie couleur

lundi 8 juin 2009

Saumon en papillote - cuisson au four micro-ondes

Nécessite : un four micro-ondes.

Pour trois personnes (en plat principal).

Saumon en papillote au micro-onde : dégustation

  • 3 pavés de saumon
  • 1 gros oignon doux
  • thym frais / herbes de provence
  • autres herbes (facultatif)
  • sel, poivre
  • 2 citrons jaunes (le jus)
  • papier cuisson (ou papier sulfurisé)



Je suis chez mes parents pour le moment, et franchement une recette aussi simple ne nécessitait pas les quatre mains prises pour la réalisation de cette recette rapide, savoureuse, et facile !
Même si mes mains étaient là plus occupées par la prise de photos que par la cuisine...


Lire la suite...

lundi 23 mars 2009

Apérigil (apéritif à tartiner poireau/lardons)


Apérigil

  • 1 petit poireau
  • 200g de lardons fins
  • une petite gousse d'ail
  • 10 portions de vache-qui-rit
  • 1/2 verre de vin blanc (sec)
  • sel, poivre
  • un peu d'huile



Ça faisait longtemps que je n'avais pas posté une recette de cuisine. Ce n'est pas que je ne mitonne plus de bons petits plats, seulement, je suis plutôt dans la cuisine traditionnelle en ce moment : blanquette de veau, bœuf bourguignon, et le fameux lapin à la moutarde.
(Fameux parce qu'il a fallu que je vide un animal pour la première fois de ma vie, que c'était également la première fois que je cuisinais du lapin, qu'il était très bon, mais que j'en ai laissé une part un week-end entier sur mon bureau chez BiP...)
Revenons à cet Apérigil. C'est une recette qu'a récupérée ma maman auprès d'une de ses amies surnommée Gil. Initialement, cette recette nécessite un coup de mixer final, mais elle est tout aussi bonne sans. Et comme j'ai un peu honte de ce long silence, pour une fois, voici une recette avec plein de photos pas à pas !
Enjoy!



Apérigil - préparer le poireau

Préparez le poireau : retirez les racines, puis fendez le poireau en longueur deux fois, perpendiculairement, pour bien pouvoir séparer les feuilles. Lavez-le bien pour retirer la terre et coupez le bout des feuilles abîmées.



Lire la suite...

vendredi 5 décembre 2008

Fudge (confiserie chocolatée façon Kinder)

Fudge - gros plan

  • une petite boîte de lait concentré sucré (environ 400 g)
  • 200 g de chocolat blanc
  • 200 g de chocolat amer / corsé
  • vanille liquide (ou un sachet de sucre vanillé)
  • sel



Lire la suite...

dimanche 23 novembre 2008

Petits champignons farcis au Boursin

Nécessite : un four

Pour une personne (en accompagnement du plat principal),
ou pour deux personnes qui picorent à l'apéritif :

Champignons au Boursin cuits


  • petits champignons de Paris frais (au moins 10)
  • Boursin (4 carrés au minimum)
  • chapelure (accessoire)





Lire la suite...

mardi 4 novembre 2008

Salade de chou fractal à la Fourme d'Ambert

Parfois, les geeks ressemblent aux enfants sur le plan des préférences culinaires : les pâtes, les pizzas, les hamburgers, les chips, les kebabs... Ils peuvent même soutenir mordicus que "frites + ketchup" couvre deux des portions recommandées pour les cinq fruits et légumes quotidiens.
J'ai de la chance, ceux que je côtoient acceptent d'avaler des légumes, même s'ils sont verts !

Cette recette me vient de ma mère. A l'origine, elle consistait essentiellement en "brocolis + Fourme d'Ambert". Je l'ai un peu adaptée, et depuis mon copain me la réclame.

Salade de chou à la Fourme d'Abert

Pour deux personnes (en plat principal) :

  • brocolis (une belle tête) ou un beau petit chou Romanesco
  • Fourme d'Ambert (une demie tranche de 2 cm d'épaisseur)
  • blanc de poulet (200 g)
  • champignons de Paris frais (8 petits ou 4 moyens)
  • ail (une gousse, ou de l'ail séché)
  • crème fraîche (3 cuillères à café)
  • échalotes (2 ou 3), huile & vinaigre de Xérès (remplaçable par une vinaigrette toute prête à l'échalote, mais bon...)
  • sel, poivre



Lire la suite...

vendredi 31 octobre 2008

Mini-pizzas

Nécessite : un four

Mini-pizzas : avant dégustationPour deux personnes :

  • pain de mie (4 tranches)
  • tomates (2)
  • gros oignon (1)
  • gruyère râpé
  • herbes de Provence
  • sel, poivre
  • huile d'olive
  • beurre (demi-sel)


Lire la suite...

mardi 28 octobre 2008

Rillettes de sardines (recette de mon grand-père)

Rillettes de sardines - bouchée

  • Une boîte de sardines normale (135g, huile de tournesol)
  • 1 demi-citron (le jus)
  • Environ 75 g de beurre demi-sel (ou doux)


Lire la suite...