Sélection personnelle des jeux qui ont fait le buzz cette année :


Le Jeu le plus Original : Heavy Rain


FDJV_13 - Heavy Rain_01C'est donc en désespoir de cause que Heavy Rain arrive au top des jeux les plus novateurs. Pour autant le jeu me semble vraiment bon et les deux démos m'ont réellement donné envie de prolonger l'aventure.

J'explique le principe : dans ce jeu, vous incarnez successivement plusieurs personnages liés par une intrigue commune. Il vous faudra donc trouver le Tueur à l'Origami en incarnant successivement Norman Jayden, profiler au FBI, Madison Paige, une photographe, Scott Shelby, un détective privé, et Ethan Mars, un architecte qui vit dans la culpabilité de la mort de son enfant et dont le second enfant va se faire kidnapper par le tueur.


Vous l'aurez compris, l'intrigue est capitale et constitue le principal moteur de progression. Les mécanismes de jeu s'en trouvent du coup plus réduits : il vous faudra examiner les endroits dans lesquels vous vous trouvez pour découvrir des indices ou révéler les éléments susceptibles d'interagir avec vous. Vous avez également le choix entre plusieurs répliques lors des scènes de dialogue, ce qui pourra entrainer des embranchements différents dans l'intrigue. Et, enfin, vous devrez réussir les fameux Q.T.E à la Quantic qui ponctuent les scènes d'action ; ils sont d'ailleurs intégrés beaucoup plus intelligemment que dans Farenheit (même si on perd parfois en lisibilité) et surtout donnent souvent du sens à la scène.

FDJV_14 - Heavy Rain_02

Ce jeu dégage une atmosphère assez unique de thriller noir, même si je regrette quelque peu le style trop « hollywoodien ». Les personnages sont intéressants, denses et crédibles, même si l'on est loin des élucubration de ce cher David Cage sur l'uncanny valley.
En résumé, si le concept de Heavy Rain reste proche de celui de Farenheit, le gameplay s'en éloigne légèrement pour offrir une expérience plus variée. Espérons que de réels embranchements scénaristiques existent, car au final dans Farenheit le joueur avait trop peu de prise sur l'intrigue pour que le jeu soit pleinement convainquant. Heavy Rain, réalisé par Quantic Dream, est prévu pour début 2010 sur Playstation 3 uniquement.



Le Challenger : Scribblenauts


Je ne peux pas clôturer cette partie sans vous parler de Scribblenauts. Je n'ai malheureusement pas pu essayer ce jeu au concept prometteur, c'est pourquoi il n'arrive pas en tête de cette rubrique.
Scribblenauts est un puzzle-game teinté d'action où vous devrez utiliser l'écran tactile de votre DS pour aider Maxwell à récupérer l'étoile de chaque zone. Pour ce faire, vous devrez résoudre une série d'énigmes à l'aide du stylet : écrivez le nom de n'importe quel objet qui pourrait vous permettre d'atteindre votre objectif et le tour est joué.

Un exemple : la première étoile est perchée sur un arbre.
Comment procéder ? Avec une échelle ? Il suffit donc d'écrire le mot « échelle » pour faire apparaître cette dernière. Disposez-la ensuite de façon à mettre la main sur l'étoile. On peut aussi procéder d'autres manières. En tapant le mot « castor », on matérialise le petit animal qui rongera le tronc ; dès lors il ne vous restera plus qu'à ramasser l'étoile au sol. Mais on peut tout aussi bien se servir d'une hache ou d'une tronçonneuse.
Même si les graphismes sont un peu cheap, les possibilités semblent immenses et donnent envie d'essayer toutes les interactions possibles. Un titre prometteur donc, qui sort sur DS le 08 Octobre 2009.




Le jeu le plus Attendu : Uncharted 2 : Among Thieves


FDJV_15 - Uncharted2_01
Que dire sinon : Gaawwwaaahhaaa *bave*... ? Oui, Uncharted 2 est maaa-gni-fique, les modélisations sont riches et détaillées, alors que les décors fourmillent de détails. Les textures sont fines et réalistes, et la lumière est tout simplement superbe. La profondeur de champ est juste hallucinante. Bref, Uncharted 2 est de toute beauté.
Mais au-delà de la performance graphique, c'est surtout son gameplay qui impressionne : plus riche, plus nerveux, ce nouvel opus s'annonce d'anthologie.

Uncharted premier du nom avait débarqué sur PS3 presque discrètement. Il s'était révélé être un très bon titre, même s'il empruntait beaucoup à d'autres jeux : système de cover à la Gears of War, séquences de plate-forme à la Tomb Raider, héros à la Indiana Jones... Mais le tout était mené tambour battant et porté avec maestria par votre avatar : Drake.

Rythmé et d'une incroyable fluidité, c'est la souplesse du jeu qui impressionne. On peut très bien repousser un groupe de pilleurs de tombe à la kalachnikov, planqué derrière une statue en ruine, et, l'instant d'après, bondir pour finir les ennemis les plus récalcitrants au corps-à-corps, pour finalement escalader une falaise particulièrement abrupte. Les séances d'action sont un vrai plaisir tant il y a de manières différentes d'aborder la situation. Elles sont régulièrement entrecoupées par des énigmes que vous devrez résoudre pour poursuivre votre quête.

FDJV_16 - Uncharted2_02
Héros charismatique, mais un peu maladroit, Nathan Drake, chasseur de trésors des temps moderne, a la fâcheuse habitude de se retrouver systématiquement au mauvais endroit au mauvais moment (comme un certain John McClain à qui il emprunte beaucoup, notamment les vannes désopilantes). Sa quête d'artefacts antiques va donc l'amener à parcourir le monde en enchaînant les péripéties. Sans vous en révéler trop sur l'histoire, sachez que vous commencez le jeu agonisant dans un train suspendu au dessus du vide : le genre de situations troublantes et désespérées dont Drake a le secret ; et que ça ne s'arrêtera Jamais !!!

Uncharted 2, même s'il n'est pas des plus originaux, mérite qu'on s'y attarde tellement tout est maîtrisé à la perfection : rythme, narration, technique... c'est du grand Art. Alors, si vous ne possédez pas encore de PS3, profitez de la baisse de prix et ruez-vous en acheter une avant le vendredi 16 Octobre 2009, date de sortie du dernier chef-d'œuvre de Naughty Dogs.



Le jeu le plus Fun : Les Lapins Crétins : la Grosse Aventure


Encore plus débridés et délirants, les Lapins Crétins remettent le couvert pour la fin d'année dans un jeu d'action/plate-forme hilarant. De loin le meilleur jeu d'Ubisoft présenté lors de ce salon, cette nouvelle aventure des léporidés les plus débiles de la galaxie vous conduira de la Terre à la Lune. Oui, vous avez bien lu... la Lune.

Figurez-vous que les Lapins Crétins se sont mis en tête de rentrer chez eux (la Lune donc). Mais leur technique pour y parvenir est des plus loufoques : « construire » une immense colonne faite avec toutes sortes de détritus. Et c'est là votre mission : amasser le plus d'objets possible, des plus conventionnels (boîtes de conserve, vêtements, etc.) aux plus étranges (vaches, réacteurs d'avion, etc.). Pour ce faire, vous contrôlerez un duo de lapins installés aux commandes d'un chariot de supermarché ; vous devrez parcourir les différents niveaux du magasin tout en collectant les objets et en lutant contre les ennemis qui veulent vous en empêcher.
Un très bon jeu qui sort le 5 novembre sur Wii uniquement.




Meilleur jeu à périphérique : DJ Hero


Si, comme moi, vous avez pris énormément de plaisir à découvrir et à jouer à Guitar Hero et autres Rock Band, mais que vous avez plus d'affinité avec l'Electro ou le Hip Hop, alors, réjouissez vous : le messie arrive. DJ Hero, c'est donc un Guitar-Hero-like, mais, au lieu de de jouer de la guitare, on vous propose ici de mixer des morceaux à l'aide d'une platine de mixage. Le Gameplay reste assez similaire : « appuyer sur les bons boutons au bon moment », et ne déroutera pas les fans de la série. Les sensations sont plutôt agréables et l'on se prend réellement pour un DJ renommé le temps d'un morceau.

FDJV_17 - Dj Hero

La tracklist est convaincante, avec des morceaux de légende comme "Let's Dance", "I Want You Back" ou encore "Last Night a DJ Saved My Life", le tout remixé par des artistes de talent comme les Daft Punk, Beastie Boyz, 50 Cent, Eminem, etc. DJ Hero sort le 29 octobre sur PS2, PS3, Wii, et XBox 360.




La Guerre des Clones


Cette année la crème des Gamedesigners s'est mise le cerveau en ébullition pour nous pondre non pas un, ni deux, ni même trois, mais bien cinq Beat Them All quasi-identiques. Les nominés sont : God of War 3, Dante's Inferno, Brütal Legend, Darksiders et Bayonetta.
Évidement, ils ont tous leurs petites features, mais globalement c'est du vu et revu. Brütal Legend se démarque du lot avec son ambiance rock déjantée et ses situations de jeux plus diverses que chez la concurrence.

FDJV_18 - Guerre des Clones

Mais c'est Bayonetta que je retiendrais ; plus proche d'un Devil May Cry que d'un God of War, on est ici en face d'un jeu de poseur à l'action ultra-frénétique. Les combos sont tout aussi jouissifs que déments et donnent lieu à des finish-moves de folie : apparition d'une vierge de fer ou encore d'une guillotine sur laquelle Bayonetta propulsera l'ennemi non sans lui avoir assené quelques coups de pied au c... avant de déclencher le mécanisme de décapitation : Magistral !!! Le côté « too much » parfaitement assumé rend parfois l'action un peu brouillonne et n'est pas toujours visuellement du meilleur goût (apparition de papillons multicolores lors des double-sauts).


Cette fin d'année risque donc d'être saignante sur toutes les consoles, alors à vous de faire votre choix.



Les mauvais Élèves


Left 4 Dead 2

Présenté au Festival du Jeu dans sa version Xbox 360, on était bien loin de la version PC : les contrôles sont approximatifs et la caméra capricieuse. Les nouveaux infectés sont loin d'être tous intéressants et n'étoffent guère le gameplay. Je trouve déplorable que Valve nous refourgue à peine un an après le premier opus une pseudo-suite bâclée pour extorquer toujours plus d'argent aux gamers.

Dead Space : Extraction

Je le nomine dans cette catégorie, même s'il se hisse au rang des meilleures productions Wii pour un jeu de shoot sur rail. Cependant on est loin de l'ambiance oppressante et anxiogène de son aîné ; on perd ce qui faisait la richesse et les spécificités de la version « next-gen ». Shoot à tout va, héroïne insipide que l'on aimerait dégommer dès les premières minutes, durée de vie trop courte : quand on le compare à Dead Space, cette préquelle fait triste figure. A réserver aux accros du shoot en mal de carnage.



Réalité Augmentée : Eye Pet


Sony essaie désespérément de marcher sur les plates-bandes de Nintendo en ciblant les casuals et nous sort un Tamagochi-like à la sauce Next-Gen.
Cependant, l'expérience est tout de même intéressante et augure de ce que pourront être les futurs jeux utilisant la réalité augmentée. (La notion de « réalité augmentée » désigne les systèmes informatiques qui rendent possible la superposition en temps réel d'un modèle virtuel, 3D ou 2D, à la perception que nous avons naturellement de la réalité.) La réalité augmentée désigne donc les différentes méthodes qui permettent d'incruster de façon réaliste des objets virtuels dans une séquence d'images.

FDJV_19 - Eye Pet

Ici, c'est l'EyeToy de votre Playstation 3 qui sert à capter la réalité (vous et votre salon en l'occurrence) et y ajoute une créature virtuelle. Cette créature mignonnette, sorte de singe espiègle, pourra donc interagir avec vous. Vous pourrez la caresser, la nourrir, jouer avec elle, mais aussi la personnaliser. Vous pourrez ainsi régler la longueur des poils ainsi que leurs couleurs et lui ajouter toutes sortes d'accessoires : casquette, lunette, vêtements, etc. Vous avez également la possibilité de dessiner un véhicule (en respectant un schéma type), pour ensuite le « scanner » grâce à l'EyeToy et le voir apparaître à l'écran. La créature montera alors à l'intérieur et vous pourrez le piloter grâce à la manette PS3. Le soft marche bien et tient ses promesses, même s'il y a certaines limitations. Espérons que cette expérience fera naître des envies chez des Gamedesigner talentueux.




Techno du Futur


Enfin, deux jeux qui m'ont séduit plus pour les technologies qu'ils employaient que par leurs contenu : Ruse et Avatar.

R.U.S.E tout d'abord

C'est un Wargame dont la spécificité est de pouvoir utiliser des « ruses » pour se débarrasser de l'armée adverse. Vous pourrez par exemple utiliser « Le silence radio » pour priver votre ennemi de ses communications, utiliser « le décodage des ordres ennemis » pour connaître sa stratégie, employer « l'attaque leurre » pour mobiliser l'ennemi sur un front et le prendre à revers, etc. Le contrôle de l'information est donc primordial.

FDJV_20 - R.U.S.E

Le jeu développé par Eugen System semble prometteur, mais je n'ai malheureusement pas pu l'essayer. En revanche, ce qui est intéressant, c'est qu'il était présenté sur un table tactile : l'intuiface, développée par Intuilab. Je vous invite à regarder cette vidéo pour mieux comprendre.


Vous pouvez donc contrôler le zoom, les unités, les ordres du bout des doigts ; la démonstration était vraiment probante. Même si ce genre de matériel est pour le moment inaccessible au commun des mortels, nul doute que d'ici peu il sera présent dans tous les foyers et donnera lieu à des expériences de jeu intéressantes.


Avatar enfin

C'est l'adaptation vidéoludique du film de Cameron qui sortira le 16 Décembre. Le jeu est un TPS tout ce qu'il y a de plus banal, mis à part que vous pourrez choisir entre Humain et Nävi et que chaque espèce dispose de capacités propres.

FDJV_21 - Avatar

Cependant, le jeu était présenté sur un écran Thomson en relief. C'est donc équipés de lunettes que nous avons pu découvrir la planète Pandora. Cette technologie semble des plus prometteuses : on sent excessivement bien la géométrie, la profondeur de champ, et le relief apporte un vrai plus et augmente sensiblement l'immersion. Il est à noter que le jeu prendra en compte ce type d'affichage et vous pourrez donc en bénéficier chez vous (pour peu d'avoir l'écran qui va avec).