Pixels gourmands

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

World Wild Web : apprivoiser Internet

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 21 février 2010

Mes trois extensions Firefox indispensables

Hum... Pixels Gourmands est un peu tristouille en ce moment, je m'en excuse. J'ai été plutôt occupée ces derniers temps, entre ma visite du Festival de la BD d'Angoulême, la perte de mon porte-feuille (et sa récupération -intact !- au commissariat, merci Anonyme bienfaiteur !), mon boulot à Quixys, les réunions de Niort en Bulle, et mes entretiens sur Paris qui ont mené à la décroche d'un CDI...


Donc je vais vous parler aujourd'hui des extensions sans lesquelles je ne pourrai vivre (ceci est une hyperbole, mais quand je dois utiliser le PC de quelqu'un d'autre, je suis très très malheureuse)...

FireGestures

Une petite digression pour commencer. Quand j'ai utilisé Internet pour la première fois, c'était par Internet Explorer. C'est un peu le navigateur de base, et c'était celui installé par défaut au CDI de mon collège comme à la maison. Et puis, bien plus tard, un ami m'a fait découvrir Opera.

Extension Firefox Firegestures : commander d'un coup de baguette magique Opera... C'était passer de la flûte à bec à l'orchestre symphonique... Wahou ! Il y avait des onglets, et puis en plus on pouvait lui dire de faire des trucs en dessinant des runes avec le bouton droit de la souris !

Opera, ça a été un coup de cœur, un vrai. L'histoire d'amour a duré quelques années, jusqu'à ce qu'on ne se supporte plus : il y avait trop de sites sur lesquels il ne voulait pas travailler correctement (à moins que ce ne soit l'inverse ?). Je suis donc -enfin- passée à Firefox, qui avait fait son trou pendant cette période, et surtout qui pouvait se targuer d'une meilleure compatibilité à l'époque,

Extension Firefox Firegestures : enregistrer ses propres runes
Mais bon, mes petites runes me manquaient : pouvoir rapidement fermer un onglet, le rouvrir (^_^"), naviguer entre eux, ouvrir une nouvelle fenêtre...

FireGestures fait tout ça et bien plus. Et évidemment vous pouvez configurer vos propres runes/scripts (suivant l'ordre des directions).

Maintenant, il ne reste plus qu'à implémenter cette fonctionnalité dans un OS. J'en ai marre d'essayer de fermer l'explorateur Windows ou de faire "Précédent" dans le vent...



Xmarks (anciennement Foxmarks)

Comme toute bonne geekette, j'ai plusieurs ordinateurs : j'ai mon gros fixe, mon portable, et le PC du bureau. Et j'adore aussi les marque-pages. Je n'arrive pas à intégrer les delicious et autres stumbleupon à mon mode de fonctionnement habituel, et le partage des signets entre mes différents PC était juste une torture. Jusqu'à ce qu'on me fasse découvrir Xmarks.
Cette extension fait plein d'autre choses, mais elle fait surtout bien la synchronisation des marque-pages, et c'est tout ce que je lui demande...

Extension Firefox Xmarks : synchroniser ses marque-pages sur tous ses PC


Lazarus

Lazarus répond aussi à l'un des mes grands besoins : récupérer les données perdues après un %£#¤& de crash. Ou parce que j'ai mis un peu trop de temps à polir mon texte. Voilà. Il y a des jours où vous écrivez sur un blog, ou vous remplissez le formulaire d'un site, ou vous tapez votre CV... pour rien.

Lazarus garde en mémoire (en tout cas la plupart du temps) ce que vous avez tapé, formulaires y compris (il remplit tous les champs). C'est merveilleux. C'est un soulagement.

Extension Firefox Lazarus Recovery : pour en finir avec les crises de nerfs


Et vous ? quelles extensions me conseillez-vous ?

vendredi 15 janvier 2010

Le Community Management (2ème partie) : stratégie et mise en action

Mon travail sur le management des communautés avance petit à petit.
Après ma présentation rapide sur l'historique et la fonction du marketing communautaire, je passe à son application. Je reste cependant encore haut-niveau.



Les sources sont citées dans les derniers slides.

A suivre... (et oui, encore :-) )

lundi 21 décembre 2009

Le Community Management (1ère partie) : historique et fonctions

Après réflexion, ma présentation sur le web 2.0 et le tourisme me semblait un peu solitaire. J'ai donc résolu d'étoffer mes explications en parlant du marketing communautaire et surtout de son grand frère, le community management. Voici la première partie :



Les sources sont citées dans le dernier slide.

La suite : Stratégie et mise en action.

lundi 28 septembre 2009

Le web 2.0 et le tourisme

Toujours dans ma dynamique "les réseaux sociaux, c'est bien", j'ai rédigé une présentation sur le web 2.0 et le tourisme.



C'est une compilation de données sur le tourisme. J'y décris les différents outils à utiliser pour mettre en avant son produit et la mise en œuvre.

Les sources sont citées dans le dernier slide.


En ce qui concerne l'image du début, mes images de références viennent de Kailash Gyawali et de hongkiat.

samedi 25 juillet 2009

Sortir de la crise grâce aux TIC - Jacques Attali

Attention, longue digression introductive...
Ces derniers temps, je suis en pleine période web 2.0. Je ne veux pas dire par là qu'avant je ne m'y intéressais pas, mais j'ai participé coup sur coup à quatre exposés sur des sujets connexes.
Être au chômage m'offre le temps nécessaire pour assister à des conférences. :)

La première remonte à début juin, déjà. J'avais reçu l'invitation pour "Web 2.0 : de quoi parle t-on ?" par l'intermédiaire de Viadeo. Et comme elle avait lieu à Niort, mon actuel lieu de résidence, je m'y étais rendue par curiosité. L'ambiance était bonne, les intervenants aussi. J'y ai notamment rencontré Beer Bergman, Jean-Christophe Gilbert et Stéphane Traumat.
Puis, mi-juin, j'ai testé un webinar, un webinaire en presque bon français. C'est une espèce de visio-conférence où l'on voit les diapositives défiler en temps réel sur son écran d'ordinateur, tout en entendant l'orateur faire son speech. Il y a aussi un système de chatroom, que l'orateur peut choisir d'utiliser ou non. Michel Sharritt était intéressante, bien que parfois un peu commerciale, et son intervention était ponctuée par des sondages et des quiz en temps réel.
Le 19 juin, j'étais à Nantes au salon de l'APEC. J'ai particulièrement apprécié l'atelier "Comment développer mon réseau". Évidemment Laurence Charneau a énormément parlé de Linkedin.
Enfin, le 8 juillet, j'ai participé aux Rencontres du Numérique. Cet évènement était organisé par le SPN, le Réseau des professionnels du numérique en Poitou-Charente, qui était déjà associé à l'atelier de Niort. C'est à cette occasion que j'ai assisté à la conférence de Jacques Attali qui donne le titre de cet article. Pour être exacte, son intitulé était : "L’analyse de la crise actuelle et les perspectives de croissance par le développement des TIC". C'est quoi les TIC ? Les Technologies de l'Information et de la Communication. Voir ici.

Voici une réécriture et une réorganisation du contenu telle que j'ai pu la rédiger à partir de mes prises de notes. Elle est partielle, parfois dans le désordre, mais j'ai essayé de garder au maximum l'esprit de ce que j'ai retenu.



Nous ne sommes pas sortis de la crise - elle va même s'aggraver.
Voilà comment commençait la conférence de cet économiste...

Lire la suite...