Pixels gourmands

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 7 mai 2009

Henry Hatsworth : l'Incroyable Expédition


En manque de challenge et d'aventure désopilante ???
Alors plongez au cœur d'Henry Hatsworth et de son Incroyable Aventure, armé de votre épée, de votre tromblon et de votre moustache malicieuse...



Prix : 40 €
Support : Nintendo DS
Date de Sortie : 19 mars 2009
Développeur : EA Tiburon
Éditeur : EA Casual Entertainment
Site officiel : http://www.henryhatsworth.com
Genre : Plate-forme / Puzzle game

Lire la suite...

lundi 27 avril 2009

Avant-propos

Bonjour chers lecteurs accrocs aux pixels !!!

Aujourd'hui j'inaugure une nouvelle rubrique, puisqu'ici il s'agit de faire la critique de jeux vidéo :)
Mais attention, quelques précisions s'imposent : je ne traiterai pas forcement des derniers jeux en date comme le font les médias dédiés aux jeux vidéo. Je préfère simplement vous parler de « bons » jeux, qu'ils soient sortis il y a dix jours ou dix ans.

« Mais pourquoi nous parler de jeux si vieux ? » me demanderez-vous. Tout simplement parce que je les considère incontournables, ou tout du moins assez marquants pour être cités dans ce blog.
Et puis un nouveau public de joueurs, dit « casual », s'ouvre désormais au monde vidéoludique ; ils ne connaissent pas forcement les jeux « rétro » qui, par la richesse de leur gameplay ou la puissance de leur contenu, méritent encore aujourd'hui que l'on chante leurs louanges tout en s'inclinant respectueusement devant leur magnificence.
De plus, nombre de jeunes joueurs achètent leurs jeux avec leur argent de poche et disposent donc d'un budget limité ; c'est pourquoi je privilégierai les jeux accessibles à moindre coût (DS, rétro-gaming via un émulateur, jeux en téléchargement, etc.).
Faire découvrir ou redécouvrir des pépites, des jeux connus ou injustement restés dans l'ombre : voilà mon premier propos.

Ensuite j'aimerai aussi en parler différemment. Je veux éviter les grilles de lecture formatées comme celles qu'on trouve dans la majorité des critiques de la presse spécialisée.
Je considère chaque jeu comme une œuvre d'art, et je souhaite que mes articles décrivent les jeux comme si l'on parlait d'une toile, plutôt que de leur attribuer une note... C'est vrai enfin, met-on une note à un Rembrandt ou un Picasso ?
Je souhaite mettre en exergue les trésors que renferment ces jeux en analysant en profondeur les mécanismes de gameplay, la direction artistique empruntée, la qualité des musiques et l'intérêt général du jeu.


PS : Pour ceux que ça intéresse de savoir qui se cache derrière ces articles, disons simplement que je suis le cobaye qui teste toutes les recettes présentées dans ce blog :)