Pixels gourmands

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 26 janvier 2010

UPular Remix - Pogo




Pogo est un musicien de 21 ans originaire de l'Australie, connu pour ses compositions électro. Sa spécialité : enregistrer des extraits de bande-sons de films, les transformer et les assembler ensemble pour former une nouvelle pièce musicale. Il a notamment travaillé à partir de scènes d'Alice au Pays des Merveilles (la version de Disney), ‘Mary Poppins’, ‘Hook’, 'Terminator 2' ou ‘Charlie et la Chocolaterie’.
Malheureusement, il n'a pas vraiment l'approbation des ayant-droits, et c'est ainsi que la distribution de son œuvre est parfois limitée. Par exemple, Disney lui a demandé de retirer de Youtube tous ses mashup réalisés à partir de leurs films, mais lui a commissionné par la suite Upular !

En général, Pogo met de quelques jours à quelques semaines pour composer un morceau. Il utilise Adobe Audition (sampling), FLStudio (montage audio) et Sony Vegas (montage vidéo). En ce qui concerne les samples, il ne fait que changer leur pitch ou leur durée.

Vous pouvez télécharger la plupart de ses morceaux sur son Lastfm.


Lien en petit bonus, en souvenir du seul film de Disney qui m'ait fait pleurer pendant les trente premières minutes de la séance... en partie à cause du fameux court-métrage Partly Cloudy.


lundi 24 novembre 2008

Mange-Disque - Alb

Alb est un trio venant de Reims, composé de Clément, Alio et Nico.

Alb - mange-disque
Clément : « Notre passion pour les jeux vidéo relève du même travail de mémoire collective que les vieux sons de synthé. Quand on s’est retrouvés avec Alio et Nico, on s’est rendus compte qu’on a tous les trois été marqués par les mélodies des jeux NES devant lesquels on a passé des centaines d’heures. La musique de jeux vidéo c’est comme le top 50, il y en a des pourries mais certaines sont mémorables, et si je devais faire un top 10 de mes musiques préférées, il y aurait sans doute un Kid Icarus rangé pas loin de Bowie. »


Alb, c'est donc une espèce de pop-folk-électro rétrogameuse, mêlant des souvenirs des Beach Boys aux boucles en 8-bits. On sent un humour second degré, mais aussi, et surtout, une mélancolie sous-jacente.

Lire la suite...